.

icone youtube

icone linkdin

Taux de brassage / Renouvellement

  1. Généralités
  2. Calcul du taux de brassage
  3. Autres aspects

 

1. Généralités

 

 Pour bien comprendre de quelle façon un local est ventilé il est important en premier lieu de connaître la différence entre le taux de renouvellement d’air (TRA) et le taux de brassage (TBR).

 

Concrètement, ils permettent tous les deux d’obtenir la même information c’est-à-dire de connaître le nombre de fois où l'air est renouvelé dans une pièce sur la période d'une heure.

C’est un débit d’air de ventilation qui s’exprime en volume par heure (V/h).

La différence réside dans le procédé du renouvellement. Avec le taux de renouvellement, l'air soufflé dans la pièce est neuf, ce qui n’est pas le cas pour le taux de brassage où l'air soufflé dans la pièce n'est pas neuf et peut provenir d'une reprise d'air suivie d'une filtration.

Le renouvellement d'air d'un local est assuré par de l'air neuf extérieur, non pollué et avec un pourcentage d'oxygène intact. Dans un laboratoire le renouvellement de l’air a pour but d’éliminer les gaz ainsi que toutes les substances et flux qui ne sont pas extraits directement par les sorbonnes

En contre partie l’air apporté dans le local permet de :

  • maintenir constante la teneur en oxygène de l'air des locaux
  • de limiter la concentration en CO2 rejeté par la respiration
  • d'éliminer l'humidité et les odeurs.

Connaître le taux de renouvellement d’air ou le taux de brassage est indispensable pour déterminer le volume d’air à faire entrer dans le local et par conséquent les moyens qui vont être mis en œuvre pour y arriver.

 

 

2- Calcul du taux de brassage

 τbr [V/h] =débit d'air soufflé (m³.h) / Volume du local (m³)  

 

 3 – Autres aspects

Les taux de brassage varient en fonction du rôle de l’air qui est apporté :

Type de ventilation

Taux de brassage

Aération standard

T= 0.5 à 2   [V/h]

Chauffage

T= 2 à 5      [V/h]

Climatisation

T= 5 à 10    [V/h]

 Si l’on veut que l’air entrant dans un local permette simplement de ventiler et d’aérer la pièce alors le taux de brassage sera entre 0.5 et 2 V/h, dans ce cas précis on peut également parler de taux de renouvellement d’air ou encore taux d’aération.

Habituellement le taux de brassage minimum d'un laboratoire se situe autour de 7 à 10 V/h et peut aller jusqu’à 100 V/h dans certaines salles blanches.

Naturellement ces chiffres sont donnés à titre indicatif et de nombreux paramètres comme la température ou l’humidité peuvent facilement modifier le résultat.

Par exemple en climatisation, un débit de climatiseur ou de centrale d'air avec un taux de brassage variant entre 5 et 10 [V/h] permet habituellement d’assurer une climatisation correcte. Avec des charges thermiques plus importantes, par exemple pour climatiser une salle informatique, un taux de brassage de 20 vol/h pourra être le débit des armoires de climatisation.

Voici à titre indicatif le débit d’air minimal utilisé par un occupant en fonction du local dans lequel il se trouve :

 

Valeur donnée en m3/h et pour un occupant

 

Type de locaux

Débit minimal en m3/h et pour un occupant

Bureaux et locaux

25

Locaux de réunions, spectacles et restaurants

30

Ateliers et locaux avec travail physique léger

45

Autres ateliers et locaux

60